Archive pour octobre, 2014

L’audace de la franchise (mais pas trop)

 

« Je les ai vus faire. Inutile de nier, quitte à fâcher mes amis écologistes.

J’ai quand même trouvé utile de rajouter ceci, histoire de désamorcer, au cas où on m’accuserait de faire l’apologie du meurtre d’animaux sauvages :

- Ceci dit, je n’absous pas le comportement des agriculteurs qui n’hésitent pas à sortir le fusil et flinguer du charognard, comme si ça allait changer quelque chose à la situation. »

                                                                         Etienne Hugues Boyer

La Buvette des Alpages fait passer un texte  http://www.buvettedesalpages.be/2014/10/quand-louis-dollo-vient-me-chercher-en-prive.html  du compte Facebook d’Etienne-Hugues Boyer, une ancienne connaissance du webmaster qui c’est illustré en abondant dans le sens de ce dernier notamment par un livre « Mauvais berger ». Monsieur Boyer donnait donc sur son compte Facebook un témoignage courageux puisqu’il rapportait le lynchage d’une brebis tuée par une cinquantaine de vautours, ceci alors que Daniel Strub, président du Comité écologique ariégeois prétendait la veille que « Mais aujourd’hui, nous sommes dans une dérive totale, où l’on nous parle de vautours qui seraient devenus, soudainement, des prédateurs. Les vautours ne sont pas des prédateurs : dans ce département, il n’a pas eu un seul cas d’attaque avéré, pas plus qu’ailleurs sur la chaîne des Pyrénées. Nous sommes face à des contre-vérités, réfutées par toutes les observations scientifiques».   (  Cela a été vu des dizaines de fois mais par des paysans donc ce n’est pas crédible) . Ce témoignage est donc important simplement du fait qu’on le croira, lui.

Et de fait, il est amusant de voire comment EHB, impressionné de l’audace qu’il lui a fallu pour faire connaitre l’ observation qu’il a faite s’est empressé de dévier son article sur la bête noire des militants écologistes Pyrénéen: Louis Dollo.  Là, d’emblée, on sent EHB beaucoup plus à l’aise et soulagé du dérivatif.  Il nous retranscrit donc une très ancienne conversation qu’il a eu avec Louis Dollo, dans laquelle, il se donne le beau rôle par ses remarques « off ». Il faut vraiment être fortement touché par l’incroyable épidémie de narcissisme qu’a déclanché facebook pour s’imaginer que l’on puisse trouver un quelconque intéret à ces chamailleries. Pourtant l’article a très bien marché à la Buvette des Alpages ou il a été commenté vingt fois en une journée, de quoi flatter EHB qui a remercier les commentateurs. C’est qu’évidemment, il était très urgent d’appuyer le dérivatif, d’ou le titre donné par le webmaster de la Buvette des Alpages à cet article: « Quand Louis Dollo vient me chercher en privé ».

Que va devenir à présent cette observation? Les militants écologistes semblent encore et toujours préférer attendre d’être contredit par l’évidence pour concéder un peu d’objectivité comme s’il s’agissait d’une négociation avec la réalité. Le résultat c’est que l’on constate des positions qui évoluent vers le bas et ne donnent pas confiance. Entre les « toujours, toujours, jamais jamais, scientifiquement impossible » du début et les « évidemment, de tout temps on a pu constater des cas précis, sur des animaux malades… »et bientôt sur des animaux simplement isolés…  Moi je sais qu’une simple corneille est capable de tuer un agneau nouveau né sain, si ça mère ne le défend pas. Le renard aussi. Ce n’est pas tout à fait anodin, mais c’est assez normal et il ne me viendrait pas à l’idée de demander leur éradication. Concernant le vautour, la façon très méprisante dont a, comme trop souvent chez les militants écologistes, été reçue les premières constats d’attaque, suite à le fermeture des charniers en Espagne a déclenché une polémique dont on voit par l’article d’EHB la très haute portée et la véritable motivation. Cela part toujours du présupposé que les paysans sont pétris de superstitions (contrairement aux écologistes qui s’abreuvent aux lumières de la science) et dont les nécrophages seraient les premiers à faire les frais. (je parle d’expérience, on m’a déjà fait le coup du simplet à éduquer).

Mais s’accrocher à un présupposé sans chercher la vérification, c’est une superstition, et celle ci a déjà fait beaucoup de dégâts.

Publié dans:Non classé |on 8 octobre, 2014 |1 Commentaire »

Le WWF accusé de violation des droits de l’homme

http://www.survivalfrance.org/actu/10459

Publié dans:Non classé |on 6 octobre, 2014 |1 Commentaire »

Le Blog De La 5e |
HUMEUR DE CITOYENS |
Pour l'éveil de la jeunesse... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DEBAT SUR LA POLITIQUE FRAN...
| crise!! quelle crise?
| voixdusud